Onomastique élastique

1
 
Auteur(s) : Daniel Cabanis
Préface : Dominique Quélen
 

Comment Daniel Cabanis a-t-il torché Onomastique élastique ? C’est simple, il lui a fallu commencer par le milieu et dans un premier temps dresser une liste de 2025 patronymes plausibles en excluant d’office les noms connus, les familiers, les Tartempion. Au début ce pensum est un jeu, ensuite une drogue (mais ça reste un jeu). Il s’agit d’entrer en bouche des syllabes aléatoires et de les mastiquer suffisamment pour en tirer des assemblages vraisemblables auxquels parallèlement on donne, via le clavier et l’écran, une crédibilité orthographique. Un jeu donc, ou seulement un gargarisme. Une fois accomplie cette mastication préalable, il restait à faire l’appel des noms rangés par colonnes de 25 et à rédiger autour de chacune d’elles, de bas en haut, un texte de fiction (ou de non-fiction) incluant dans l’ordre préétabli les 25 appelés sans en excepter aucun. Un autre jeu en somme, dans lequel les débuts et fins de lignes flottants (ou en drapeau) permettent de jouer de la plasticité du texte en évitant dans la presque totalité des cas la tentation du calligramme — à moins qu’on s’accorde à voir là-dedans des calligrammes abstraits (?)

Cet ouvrage est une publication de la collection ARTPOTEXT dirigée par le Collectif DF.

Pour lire l’excellent compte-rendu de Bruno Fern, c’est ici !

Cabanis-Presse

Nombre de pages : 92

 

Édition numérique : janvier 2016
ISBN PDF : 978-2-36342-001-5
Prix : 7,99 €

> Achetez l'édition numérique